Comment observer sa prairie afin de comprendre la situation et prendre les bonnes décisions

Diagnostiquer sa prairie n’est pas chose facile si on n’a pas un fil directeur d’observation et de réflexion. C’est pourquoi nous vous proposons une démarche qui a pour but d’aboutir à la compréhension d’une situation et à la prise de bonnes décisions. On peut alors constater qu’il est facile et bien souvent peu coûteux d’améliorer sensiblement ses prairies.

Comment  observer sa prairie afin de comprendre la situation et prendre les bonnes décisions

Pourquoi ma prairie est-elle dégradée ?

Au préalable, il faut s’interroger sur les causes possibles de dégradation. La première solution consiste bien sûr à éliminer ces causes qui sont principalement les suivantes : surpâturage ou sous-pâturage, fauche trop rase, piétinement en mauvaises conditions, absence de déprimage, fertilisation mal raisonnée, flore mal adaptée à l’objectif, accidents climatiques tels qu’une sécheresse, une inondation inhabituelle, un gel exceptionnel et enfin la sénescence simultanée des plantes.

Il convient ensuite d’observer le recouvrement. Même lorsque l’herbe est courte, on ne doit pas voir la terre. Un bon recouvrement est conditionné par le déprimage. C’est en...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner