Des agneaux de bergerie hétérogènes, est-ce un signe ?

On dit souvent que lorsque des agneaux sont bien démarrés tout va bien. Mais parfois c’est vers 6-8 semaines que tout déraille.

Des agneaux  de bergerie  hétérogènes,  est-ce un signe ?

L’écart entre les plus gros et les plus petits se creuse, les agneaux patinent. L’appétit est souvent assez bon mais la croissance n’est pas au rendez-vous. Parfois la laine frise, grandit, grisonne. Parfois aussi quelques beaux agneaux meurent brutalement et on accuse l’enterotoxémie sans chercher plus loin. Cependant cette hétérogénéité est le plus souvent symptôme de maladies touchant l’agneau qui commence à s’alimenter seul : les coccidioses, les strongyloses de bergerie, l’acidose et les pneumonies sont les 4 principaux suspects.

Les traitements, pronostics et conséquences économiques sont très différents selon la cause, un bon diagnostic est donc impératif. Pour orienter...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner