Fleurs de nos jardins : belles, médicinales… et mortelles

Une partie des fleurs de nos jardins nous accompagnent depuis des siècles en tant que plantes comestibles, médicinales et ornementales. Toutefois, certaines d’entre elles présentent un risque non négligeable pour la santé, voire sont mortelles pour nous, nos animaux de compagnie ainsi que nos animaux de rente si elles sont mal employées.

Ci-après sont décrites 3 parmi les plus connues, vendues en jardinerie et sur internet, souvent sans aucun avertissement quant au risque encouru.

Fleurs de nos jardins :  belles, médicinales… et mortelles

Digitale pourpre 

(Digitalis purpurea L. 1753)


Présente à l’état sauvage en France sur les terrains acides et siliceux comme notamment les Vosges, le Jura, le Massif Central et les Pyrénées, la digitale pourpre est fréquemment utilisée dans les jardins en tant que plante ornementale décorative, avec des coloris divers.

C’est une plante bisannuelle en rosette, fleurissant lors de la seconde année de vie, en produisant de juin à août une longue tige robuste pouvant atteindre 1,2 mètre de hauteur présentant des fleurs typiques en corolle de la forme d’un...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner