Surfaces prairiales : comment optimiser leur exploitation ? Le trèfle blanc : véritable moteur des prairies

Chacun d’entre nous a pu remarquer, en arpentant les prairies, l’impact positif de la présence de trèfle blanc, à la fois sur les graminées avec lesquelles il cohabite intimement et sur le comportement alimentaire et les performances des animaux.

Surfaces prairiales :  comment optimiser leur exploitation ? Le trèfle blanc :  véritable moteur  des prairies

En effet, sa très grande appétence permet d’augmenter de 3 à 8 % la quantité de matière sèche pâturée, ce qui correspond au moins à 1 kg de matière sèche consommée en plus par jour. Or on estime que chacun de ces kilos consommés en plus correspond à un litre de lait…gratuit !

Le trèfle blanc pour produire plus

Si on regarde les valeurs alimentaires du trèfle blanc dans les tables des valeurs de l’INRA, on constate au stade feuillu une valeur de 1,08 UFL et de 160 g de...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner