La tremblante du mouton

La tremblante est une maladie ancienne, mais elle est toujours d’actualité.

Elle a été diagnostiquée pour la première fois en Grande Bretagne en 1732. Cette maladie appartient au groupe des encéphalopathies spongiforme subaiguës transmissibles (ESST).

La tremblante du mouton

La tremblante du mouton est mortelle. Elle se caractérise par l’apparition de troubles du comportement liés à une atteinte du système nerveux central. L’agent infectieux responsable est une protéine nommée « prion » faisant partie des agents transmissibles non conventionnels (ATNC) dits « prions pathogènes ».

Les espèces atteintes par cette maladie sont les petits ruminants (ovin, caprins) et les ruminants sauvages (le cerf, l’élan, le wapiti ...).

Mode de transmission :

La transmission horizontale s’effectue de la mère vers sa descendance par le biais du placenta.

La transmission verticale s’effectue soit par voie lactée, soit par ingestion du placenta...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner