Les zoonoses dues aux parasites internes du chien

Une campagne de sensibilisation a été menée cette année dans les cabinets médicaux et les cabinets et cliniques vétérinaires pour rappeler le risque de transmission du chien à ses maîtres de larves de parasites (Ascaris et Ténia) responsables de pathologies parfois graves, notamment chez l’enfant, et pour insister sur une vermifugation régulière des animaux de compagnie.

Les zoonoses  dues aux parasites internes du chien

L’ASCARIDIOSE

Elle est due à Toxocara canis, ascaris le plus fréquent du chien, qui est susceptible d’entraîner des «larva migrans» chez l’homme.
Ce vers rond de grande taille (10 à 20 cm) possède un cycle de développement en 2 phases :

- une phase exogène : dans le milieu extérieur où il y a embryonnement de l’œuf et dissémination par différents hôtes de transport ; les œufs sont très résistants dans le milieu extérieur (jusqu’à 3 ans).

- une phase endogène : le chien se contamine en ingérant des œufs embryonnés (présents dans le milieu extérieur, suite à la consommation d’aliments peu...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner