Maïs fourrage Recommandations pour bien valoriser les engrais de ferme

Utilisés à bon escient, les effluents d’élevage ou engrais de ferme sont très bien valorisés par le maïs. Ils permettent une économie importante sur le poste achat d’engrais. Si le phosphore et le potassium sont à peu près aussi bien valorisés que pour des engrais minéraux, la valorisation de l’azote dépendra en revanche des modalités d’apport qui doivent entre autres éviter les pertes par volatilisation.

Maïs fourrage  Recommandations pour bien valoriser les engrais de ferme

Tous les engrais de ferme (fumiers de bovins, lisiers de bovins ou de porcs, fumiers de volailles…) apportent de l’azote, du phosphore et du potassium. Ils contiennent aussi des oligoéléments, tel que le soufre, et des bases calciques qui contribuent à limiter l’acidification naturelle des sols.


Anticiper l’épandage des fumiers pailleux 1,5 à 2 mois avant le semis


Pour le phosphore et le potassium, quelles que soient les modalités d’apport, une bonne valorisation est assurée par les cultures, proche de celle des engrais minéraux.

En ce qui concerne l’azote contenu dans les engrais de...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner