Pâturage tournant ou continu pour les prairies destinées aux chevaux

Le pâturage est l’exploitation directe de la production primaire de fourrages qui s’avère la plus économique. L’herbe peut couvrir 40 à 90% des besoins nutritionnels annuels totaux selon le type et la race des chevaux. La sélection de la ressource alimentaire, le piétinement et la répartition hétérogène des déjections par les chevaux font de la prairie une ressource qui évolue dans le temps en fonction aussi des conditions pédoclimatiques. Une gestion raisonnée et rigoureuse du pâturage est nécessaire pour rendre son exploitation performante et durable dans l’alimentation des chevaux.

Pâturage tournant  ou continu pour  les prairies destinées aux chevaux

Qu’est-ce que le cycle de l’herbe ?

Comme tout être vivant, les végétaux ont un cycle de vie qui comprend :

- Naissance ;
- Développement ;
- Vieillissement ;
- Sénescence (mort).

La durée de pâturage sur une parcelle doit correspondre au temps que mettent les feuilles à accomplir ce cycle, dont la durée s’allonge au cours de la saison de pâturage.

La pousse de l’herbe se caractérise dans le temps par la formation de feuilles, de tiges portant des épis générant des graines à l’issue d’une floraison. Lorsqu’elle est fauchée ou consommée par un animal, l’herbe...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner