Pourquoi les végans ont tort

Le véganisme est un mode de vie qui fait de plus en plus parler. Face à cette problématique, l’Alliance a invité 2 conférenciers pour répondre aux arguments des adeptes de ce mouvement et estimer s’il s’agit d’un effet de mode ou une tendance lourde.

Cette thématique a été abordée en deux temps. Mme Josée Cloutier a donné son point de vue de nutritionniste et Christophe Lapasin de Célène (Cellule Energie-Environnement de Culture Viande) nous a démontré que l’élevage n’est pas mauvais pour l’environnement.



Pourquoi les végans ont tort

Qu’est-ce qu’un végan ?

Le vegan ne veut contribuer en rien à l’exploitation des animaux. Il ne mange ni poisson, ni viande, ni produit laitier et aucun de leurs dérivés. A travers ses revendications le végan ne souhaite pas améliorer l’élevage mais le détruire (il ne faut pas tuer ni exploiter l’animal). Il met l’homme au même niveau que toutes les espèces. Le végan est un activiste qui veut faire passer son idéologie. Il fait feu de tout bois : sur la nutrition, la santé et sur l’environnement. 

Les données du nombre de végans sont imprécises mais la communauté végan...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner