Radicaux libres et antioxydants

L’organisme des animaux, comme le nôtre, fonctionne grâce à des mécanismes complexes que l’on appelle de façon générique « métabolisme ». La base de ce métabolisme consiste en l’utilisation de l’oxygène respirée, source de nombreuses réactions chimiques au sein des cellules. Ces réactions donnent naturellement naissance à des éléments dit déséquilibrés ou instables, car ayant à leur périphérie un ou plusieurs électrons non appariés ; ce sont les radicaux libres. Ces éléments sont toxiques pour l’organisme car le retour à la stabilité nécessite l’oxydation de molécules voisines, source de destruction cellulaire.

Radicaux libres  et antioxydants

Le phénomène de production de radicaux libres est normal et naturel et est maîtrisé par l’organisme dans la plupart des cas, grâce à ses antioxydants naturels comme la vitamine C.  Cependant, lors d’agression par des pathogènes, le système immunitaire produit de grandes quantités de radicaux libres. C’est aussi le cas en période de stress ou lors d’agression de l’organisme par les radiations, les UV, les chaleurs excessives, etc… Dans ces situations, les capacités de l’organisme à traiter les radicaux libres sont dépassées, et ceux-ci entrainent un « vieillissement » accéléré de l’organisme. C’est ce qu’on appelle le stress oxydatif.

...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner