Renforcer l’alimentation par des apports de levures et de bactéries

Les ruminants sont des animaux qui valorisent les ressources alimentaires de leur milieu. Leur capacité à digérer des fourrages et à les transformer en viande ou en lait dépend d’un processus assez complexe. Nourrir un ruminant, c’est nourrir un milieu ruminal vivant.

Renforcer  l’alimentation  par des apports  de levures et  de bactéries

La prise alimentaire s’effectue entre 7 et 10 fois par jour et dure au total de 5 à 8 heures en fonction du type d’aliment ingéré : fourrages, tourteaux, céréales, aliments granulés… Au cours de cette prise alimentaire, la mastication va produire de la salive qui aura pour rôle de mouiller l’aliment et de limiter l’abaissement du pH dans le rumen grâce aux facteurs tampons qu’elle contient (bicarbonates et phosphates).

L’estomac des ruminants est constitué de 4 parties, le réseau, le rumen, le feuillet et la caillette qui leur permettent d’avoir une digestion des aliments efficace. L’intérieur du rumen est...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner