Surfaces prairiales : comment optimiser leur exploitation Les différentes méthodes de ressemis des prairies

Lorsque l’on décide de renouveler totalement la flore d’une prairie, plusieurs itinéraires culturaux sont envisageables. Plusieurs périodes sont possibles.

Toutes ces situations ont en commun des points incontournables : détruire la flore initiale, bien positionner la semence afin de favoriser une implantation rapide, réduire la germination et l’implantation d’adventices, tout en conservant ou en améliorant les qualités agronomiques du sol.

Surfaces prairiales :  comment optimiser leur exploitation Les différentes méthodes de ressemis des prairies

Trois périodes particulièrement favorables pour les ressemis

On distingue 3 périodes possibles pour optimiser les semis : au début de printemps, en fin de printemps et en fin d’été.

Un semis en début de printemps

Il permet d’obtenir un fourrage feuillu, sans épi, donc d’excellente qualité. Il sera disponible en juin-juillet, à une période où l’herbe commence à manquer dans les autres parcelles. Ce fourrage est adapté pour constituer des stocks d’herbe sur pied, dont la hauteur demande parfois d’être exploité en pâturage au fil. Un semis en début de printemps trouve parfois comme facteur limitant le fait que certains...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner