Utilisation raisonnée des antibiotiques chez les agneaux

Le plan Ecoantibio 1 mis en place en 2012 et pour une période de 5 ans avait pour objectif de diminuer de 25 % l’utilisation des antibiotiques en élevage ; cet objectif a été largement dépassé puisque le chiffre atteint en 2017 est de 37 % de baisse. Le plan Ecoantibio 2 a pris le relais afin de poursuivre les efforts entrepris et de préserver durablement l’efficacité de l’arsenal thérapeutique que sont les antibiotiques. 


Utilisation raisonnée des antibiotiques chez les agneaux

Naturellement l’élevage ovin est concerné par ces plans et tout particulièrement les agneaux qui sont l’objet de nombreuses pathologies néonatales nécessitant une antibiothérapie qui reste bien sûr indispensable mais doit être maîtrisée.

L’antibiothérapie 

Les antibiotiques ciblent uniquement les infections bactériennes et non les infections virales. Ils sont bien sûr indispensables pour limiter les pertes mais leur utilisation doit respecter des règles :

Le diagnostic : 

un examen attentif des animaux concernant leurs symptômes et leur comportement donne l’alerte ; la prise de température est primordiale ; puis des examens complémentaires (prises de...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner