Valorisez vos prairies sèches avec un aliment liquide adapté

L’alimentation estivale des ruminants au pâturage est parfois difficile à piloter en raison de pâtures qui se trouvent souvent relativement pauvres à cette période, en particulier lors de sécheresse prolongée. Une complémentation en fourrage s’avère souvent nécessaire. On a alors généralement recours aux fourrages les plus grossiers et les plus pauvres de l’exploitation. Dans ce cas, la distribution est une chose… la consommation en est une autre !


Valorisez vos prairies sèches avec un aliment liquide adapté

L’utilisation d’aliment liquide peut s’avérer intéressante pour augmenter l’ingestion et la digestibilité de l’herbe sèche et/ou des fourrages grossiers distribués en complément.


Cet intérêt de l’aliment liquide repose sur trois atouts : 

- L’appétence : c’est l’atout le plus connu ; la présence de mélasse dans la composition assure une appétence forte, qui permet en parallèle d’améliorer l’attrait du fourrage pour les animaux,

- L’apport en sucres et protéines solubles : mélasse de canne, solubles de pommes de terre, co-produits de la fabrication de levures, solubles de chicorée… autant d’exemples d’ingrédients qui permettent à l’aliment liquide d’alimenter...

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous au Mag "Bulletin de l'Alliance" !

Déjà
abonné(e) ?


Accédez au contenu

Vous êtes adhérent(e) ?


Abonnez-vous au bulletin

Pas encore adhérent(e) ?


Adhérez à l'Alliance
pour pouvoir vous abonner